Haute Saison – Adèle Bréau

Un grand merci aux éditions JC Lattès pour l’envoi de cet ouvrage.

RÉSUMÉ :

Un club de vacances sur la côte basque.
Quatre solitudes qui n’auraient jamais dû se rencontrer.
Une histoire d’amitié et de rédemption.

Anglet, fin juillet. À la réception du Club Océan, Germain accueille comme chaque semaine les nouveaux arrivants, avec un mélange de plaisir et d’appréhension…
Au milieu des habitués, certains clients goûtent pour la première fois aux « joies du club ». Chantal, qui débarque sans grand enthousiasme avec ses petits-enfants, Matthias, papa solo ayant cédé à l’appel de l’option « mini-club », et Fanny, venue en famille pour tenter de resserrer les liens, vont plonger dans ce huis clos aussi enjoué qu’inquiétant, dont la feuille de route est claire : faites connaissance et a-mu-sez-vous !
Mais qu’a-t-on à partager avec des êtres si différents ? Entre tournois de tir à l’arc, plaisirs du self et jeux apéro, ces vacanciers contraints de cohabiter parviendront-ils à rompre la glace malgré les secrets qu’ils ont emportés dans leurs bagages ? Peut-on réparer ce qui a été brisé ? Faut-il se lever à l’aube pour avoir un transat à la piscine ? Autant de questions à la fois profondes et légères qui portent ce roman solaire, plein d’humour, d’émotion et d’humanité.


MON AVIS :

C’est dans un contexte de vacances en club sur la côte Atlantique que nous allons faire la rencontre de quatre personnages.
Fanny, une mère de famille pas comme les autres, Chantal, une grand-mère qui retrouve sa liberté, Matthias, un père célibataire avec pour seule obsession son travail, et Germain, un réceptionniste réservé… Ils débarquent tous avec des secrets plein les valises…

Avec sa plume délicate et sensible, Adèle Bréau nous dresse un beau tableau de personnages humains, elle nous conte la rencontre de 4 âmes seules et endormies qui ne demandaient qu’à être réveillées.
Des vies qui se croisent, des destins mêlés. Les thèmes sont tantôt légers, tantôt profonds… Abordés avec humour et bienveillance.

Un bel ouvrage qui sent bon les vacances, le soleil et l’air iodé. Un délicat roman qui sera parfait pour les lecteurs cet été !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s