Mamma Roma – Luca Di Fulvio

Un énorme merci à Luca Di Fulvio et aux éditions Slatkine and cie pour l’envoi de ce roman.

RÉSUMÉ :

Un orphelin qui veut changer le monde avec son appareil-photo.
Une artiste de cirque passionnée de politique.
Une comtesse aux aspirations républicaines.

Trois personnes que le destin conduit à Rome en 1870, cœur battant de l’Italie. Leurs chemins se croisent au milieu de cette ville prometteuse, et leurs rêves apparaissent comme un lien magique. Mais Rome l’éblouissante, l’insaisissable, présente des défis inattendus à ses nouveaux admirateurs.
Jusqu’au jour où un événement dramatique secoue la Ville éternelle…


MON AVIS :

Il y a quelques auteurs que je considère comme des valeurs sûres… De ceux qui vont me faire voyager, me faire vibrer… Luca Di Fulvio est de ceux-là.
C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis lancée dans ce nouveau récit !

Eh bien… Ce roman ne fait que confirmer la profonde admiration que j’ai pour cet auteur !

Nous allons rencontrer Pietro, Marta et Nella. Trois personnages extrêmement touchants.
Ces destins vont se croiser, s’entremêler et évidemment faire la route avec une ribambelle d’autres vies toutes aussi touchantes et passionnantes. Ces rencontres les feront évidemment grandir et devenir encore plus forts, plus beaux, plus libres.

Cette histoire nous emmène à Rome. Rome en 1870. Rome qui se bat, qui lutte. Rome où la vie est rude, où les différences sociales sont incroyables, où la violence de la rue est omniprésente, où il faut se battre et où la loi du plus fort fait rage.

En tant que grande passionnée de photographie, j’ai adoré retrouver ce thème dans ce roman. Il est tellement bien exprimé… Vouloir immortaliser le vrai, la vie, les émotions. Vouloir fixer pour se souvenir, pour ne pas oublier. Et puis au delà de la photographie, un autre art est mis en avant avec la présence du Cirque. Ce cirque qui met un peu de couleur dans ces rues sombres, qui met un peu de gaieté dans cette période grise.

Evidemment, comme dans chaque roman de Luca Di Fulvio, on croise une multitudes de personnages incroyables, criants d’authenticité, à la fois touchants et qui donnent de vraies leçons de vie, chacun à leur manière. Mention spéciale à Melo et Mamma Lucia, ces vieux sages qui m’ont émue.

Un récit poignant et sensible qui ne peut pas laisser indifférent. Merci Luca pour ce voyage en Italie, merci pour cette plume qui m’a, une fois de plus, complètement transportée tant elle est vraie. Et voilà que je suis déjà à attendre impatiemment le prochain roman… Pour un nouveau périple !

Une réflexion sur “Mamma Roma – Luca Di Fulvio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s