Symbiosa – Morgane Bicail

Un grand merci à Marion et aux éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce roman.

RÉSUMÉ :

Une dystopie amoureuse originale : comment remettre l’amour au centre des préoccupations de la jeune génération pour rétablir l’équilibre démographique et social de la planète.
Pour les nouvelles générations, l’amour est relégué au rang de bien de consommation éphémère, entraînant une destruction du paysage démographique et social.
En 2050, le gouvernement convoque scientifiques, psychiatres et chercheurs afin d’élaborer le programme  » Symbiosa « . L’objectif : mettre un terme à des décennies
d’individualisme forcené, de mariages ruinés, de fratries divisées, en  » reconfigurant  » chez les jeunes individus la perception de l’amour.
Vingt-trois ans plus tard,  » Symbiosa  » est prêt à être testé sur la génération  » cobaye 001 pour sauvetage du système « , à laquelle appartient Thiago. Étudié depuis son enfance, le jeune homme de 21 ans est sur le point d’intégrer l’ultime étape du programme avec ses amis : celle qui doit lui faire découvrir l’amour avec  » l’Autre  » qui lui sera attribué..


MON AVIS :

Ce roman nous plonge dans un futur dépourvu d’amour. Nous voilà en 2073, une époque où la notion de couple n’est plu et où règne l’individualisme. Est alors mis en place un projet, développé depuis plus de 20 ans, consistant à redonner un sens à l’amour auprès de la jeune génération en leur présentant un « Autre » compatible, déniché grâce à un algorithme quasiment infaillible. Un Autre… Leur Autre. Cet Autre comme âme sœur.

L’histoire est bien pensée, bien ficelée, bien amenée… La lecture est dynamique et plutôt addictive à tel point que le livre se dévore.
Si j’ai vu venir certains éléments, je les ai malgré tout trouvé vraiment joliment mis en scène.
Les personnages ont un côté attachant… Je pense notamment à Mr Palomo, ce professeur passionné qui m’a donné envie de découvrir « Fragment d’un discours amoureux » sur lequel il s’appuie tout au long du récit.

Ce roman original et bien construit amène une réflexion finalement assez profonde et intéressante sur le sentiment amoureux et sur le fait que notre société est de plus en plus individualiste et qu’elle est probablement en train de le devenir davantage.

Une lecture étonnante et inventive qui a su me séduire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s