Les Exilées de Troie – Pat Barker

Lectrice Charleston 2022 – Lecture #2

RÉSUMÉ :

Troie est tombée. Les Grecs ont remporté leur guerre acharnée. Ils peuvent rentrer chez eux en vainqueurs avec leurs trophées : or, armes, femmes. Mais les dieux, offensés, les empêchent de partir, les contraignant à rester
dans l’ombre de la ville qu’ils ont détruite.
Pendant ce temps, les femmes arrachées à leur foyer patientent elles aussi, promises à un avenir incertain. Briséis, qui porte l’enfant d’Achille, s’efforce de forger des alliances – avec la jeune et naïve Amina, avec Hécube, la reine qui a tout perdu, ou encore Calchus, le prêtre déchu – et peu à peu se dessine la possibilité d’une vengeance.
Briséis a survécu à la guerre de Troie, mais les temps de paix pourraient s’avérer encore plus dangereux…


MON AVIS :

« Les Exilées de Troie » est la suite du roman « Le Silence des vaincues ». C’est un tome 2, qui selon moi, peut se lire indépendamment du premier car il y a quelques retours en arrière pour poser le contexte. Je conseille malgré tout de lire le Tome 1 avant pour faciliter la compréhension des personnages et de l’époque, mais disons que ça n’est pas obligatoire.
Il s’agit donc d’un roman historique qui se déroule à l’époque de la guerre de Troie.

Ce roman met à nouveau en scène Briséis, l’esclave d’Achille qui porte d’ailleurs son enfant. Elle est désormais entourée par toutes ces femmes arrachées de Troie lorsque la ville est tombée.
Au même titre que dans le Tome 1, j’ai beaucoup aimé ce point de vue féminin, avec ces conditions de vie dramatiques pour les femmes à l’époque, qui ne sont pas vraiment considérées et qui ne sont finalement que des esclaves sexuelles. On leur prête tellement peu d’attention qu’on les croit « incapables »… Incapables de tout, même de se rebeller.

J’ai beaucoup aimé voir l’évolution de Briséis, qui s’ouvre au fil des pages, elle gagne en confiance. Et son aura ne laisse pas indifférent.

Cette histoire m’a plu, ce tome est bien ficelé. Je lui ai trouvé, comme dans le roman précédent, quelques redites… Des descriptions de personnages ou des expressions reprises plusieurs fois à l’identique… Et c’est dommage car cela alourdi la lecture.
Il faut dire que j’ai enchaîné les deux tomes donc ce sentiment a probablement été exacerbé et j’ai peiné sur la fin parce que cela faisait un peu trop pour moi. J’aurais davantage apprécié de retrouver Briséis si j’avais eu quelques autres lectures entre deux.

Et tous les cas, c’est un roman historique à la plume moderne, qui arbore un point de vue féminin en mettant en scène des femmes au courage remarquable. On se demande alors qui sont les vrais héros de la guerre de Troie…?

Une réflexion sur “Les Exilées de Troie – Pat Barker

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s